Istanbul, une ville sous haute surveillance

Année : 2001
52 min
Réalisé par Hervé Martin-Delpierre
Une coproduction AT-Doc / RTBF / Arte France / C.N.R.S.

La Turquie est régulièrement frappée par de violents tremblements de terre comme celui du 17 août 1999 à Gölcük qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts. La plaque tectonique arabique remonte lentement vers le nord et repousse l'Anatolie vers l'Eurasie. La faille qui sépare les deux zones passe sous la mer de Marmara et très près d’Istanbul. Selon les experts, la ville est fortement menacée par un séisme qui surviendrait dans les trente années à venir…

Comment réagissent les scientifiques, les autorités et les habitants face à cette gigantesque catastrophe annoncée ? Tel est le propos de ce document construit comme une enquête sociale et scientifique réalisée à partir de nombreux témoignages, d’images de synthèse et d’archives de la télévision turque.

Les douze millions d’habitants de la capitale économique turque vivent dans l’angoisse, encore traumatisés par le séisme de 1999. Alors que certains s’en remettent avec fatalisme à la volonté d’Allah, d’autres se préparent à cette éventualité malgré d'immenses difficultés liées à la crise économique. Selon les estimations scientifiques, la plupart des bâtiments d’Istanbul ne résisteront pas à un prochain tremblement de terre. Les pertes en vies humaines risquent d’être énormes car plus de la moitié des habitants vivent dans des logements qui échappent à toutes réglementations et à toutes normes de sécurité.

Le document est accablant et met en exergue les failles d’une société, comme le refus des autorités publiques de conduire une politique à long terme afin d’éviter le pire. Face à un gouvernement qui considère la prévention des risques en nonante-cinquième place de ses priorités, des bénévoles passent à l’action… Sidérant !